Projets 2021

Avec un nouveau nombre record de demandes, il devient de plus en plus difficile de choisir chaque année. Nous continuerons à travailler pour obtenir plus de fonds afin de pouvoir attribuer autant de subventions que possible ! Pour 2021, nous avons choisi six boursiers au total, dont trois nouveaux et trois des projets de 2020 avec lesquels nous continuerons le soutien.

Nouveaux projets 2021

L'un des nouveaux est "Wolne Rzeki" de Pologne - ils protègent un certain nombre de rivières vierges, ont créé une petite réserve naturelle, cartographient et mesurent les barrières artificielles et travaillent à la suppression des déversoirs - leur objectif pour 2021 est la suppression des premières barrières - et bien sûr, c'est de la musique à nos oreilles. Nous sommes ravis qu'ils nous aient trouvés et que nous puissions les soutenir dans leur travail !.

Nous soutiendrons un autre activiste de Pologne : Mateusz Mazur, un militant de base travaillant aux côtés du WWWF Polska River Keepers. Il se bat pour la rivière Łomnica, qui ne fait que 20 km de long mais compte 165 barrières ! Il les a tous catalogués et décrits par lui-même, il surveille celle-ci et d'autres rivières, signale la pollution et les activités illégales sur les rivières, suit les barrières de migration et éduque le public. Son principal objectif pour 2021 est de prendre des mesures pour supprimer quelques obstacles à la migration dans la section de l'estuaire - là encore, c'est de la musique pour nous et nous sommes heureux de pouvoir le soutenir dans son travail.

Le troisième nouveau bénéficiaire de cette année est l'organisation "Sharawatch", une organisation luttant contre les mini-centrales hydroélectriques sur les rivières Lepenac, Durlov et Kaludjerka au Kosovo ainsi que camapaignant contre toute construction dans le parc national de Shara.

Continuation des subventions

Nous continuerons à soutenir TOKA en Albanie qui a lutté et lutte toujours contre les 14 (quatorze !) barrages proposés dans la belle vallée de Valbona depuis 2016. Nous avons été très impressionnés par leur organisation et leur travail jusqu'à présent et nous sommes de tout cœur avec la rivière Valbona, unique et vierge.

Nous continuerons également à soutenir le projet "Save the Heart of Kendal". Ces activistes luttent contre la construction d'un grand barrage dans le cadre d'un projet de gestion des risques d'inondation et font campagne pour un programme de gestion naturelle des inondations dans le bassin versant de la rivière Kent. Ils ont réussi à attirer beaucoup d'attention et de personnes l'année dernière et nous sommes heureux de poursuivre notre soutien et de les encourager à réussir !

Un autre bénéficiaire de 2020 que nous continuerons à soutenir est "God Save Rzav" de Serbie. En 2020, ils ont réussi à stopper la délivrance de permis pour la construction de 18 petites centrales hydroélectriques dans la municipalité d'Arilje en Serbie, ainsi qu'à initier la décision contre la délivrance de permis pour les petites HPP à Uzice et Pozega. Quelle victoire ! En 2021, ils prévoient de faire de même pour quatre autres municipalités voisines et de les influencer pour qu'elles interdisent la délivrance de permis pour les petites centrales hydroélectriques et protègent ainsi les rivières de toute la Serbie occidentale contre la construction de centrales hydroélectriques. Ils visent également à rassembler les clubs de rafting et les militants de toute la région pour protester contre les 2700 ( !) petites centrales hydroélectriques prévues en Bosnie-Herzégovine, Croatie, Serbie, Monténégro, Slovénie, Macédoine et Albanie. Nous sommes heureux de pouvoir les soutenir et sommes impatients de voir ce qu'ils vont réaliser !

 

Comme vous le voyez, les boursiers de 2021 ne sont pas aussi internationaux que d'habitude. Cela est en partie dû au fait que nous n'avons pas reçu beaucoup de demandes internationales. Si vous voulez changer cela, aidez-nous à rendre le Fonds pour les rivières libres plus populaire et faites passer le mot aux personnes qui pourraient avoir besoin de notre aide ! De plus, cette année, nous avons reçu un pourcentage élevé de demandes qui ne correspondaient pas vraiment à notre objectif - l'action directe pour des rivières à écoulement libre. Si nous parvenons à obtenir davantage de fonds cette année, nous pourrions élargir nos critères afin de prendre en compte des travaux de conservation des rivières plus diversifiés - restez à l'écoute ! Si vous voulez en savoir plus sur le processus de décision et le défi de l'octroi de continuez à lire ici.

Projects 2020

FRF grantees 2020

L'année dernière, on a accordée des allocations à des projets partout dans le monde. Cette année encore, des candidatures sont venu de partout, notamment des Balkans. La plupart des projets sont des initiatives nouvelles, mais on continue également à opérer avec plusieurs projets réussis de l'an dernier.

Balkanka, un projet bulgarien, avait recu des subventions pour un débimètre. Impressionés par leur manière efficace de travailler, on a decidé de les soutenir d'avantage avec du matériel.

On va ègalement continuer de soutenir Marañón Waterkeeper à Pérou. 2019 a sans doute été une année très réussie pour eux, mais on verra encore plus de succès en 2020. À part des mésures juridiques pour arrêter les concessions des barrages Chadin II et Veracruz, MWK a prévu un grand "Marañón River Tour". Bientôt, il y aura plus d'information sur le tour.

L'initiative allemande-autrichienne "Wasser ist Leben - Rettet die Saalach" a été active depuis 2018, mais leur combat pour une Saalach libre est devenu plus intense depuis octobre 2019 et on va encore les soutenir dans leur campagnes et leurs mésures juridiques en 2020

"Save the Heart of Kendal" s'adresse à une gestion naturelle des inondations dans le bassin versant de Kent au lieu de tolérer la structure proposée pour la gestion d'inondations à Kendal qui comprenait la construction d'un grand barrage.

La campagne "Save Glen Etive" a été lancée pour répondre à l'approbation de sept projets d'hydroélectricité sur les affluents principaux de la rivière Etive en Écosse. Malheureusement l'initiative n'a aucune option juridique d'enrayer ces projets, les procédures de planification étant légales devant la loi écossaise. L'initiative entreprend alors toutes les mésures possibles afin d'attirer l'attention publique sur le problème et quand même s'opposer aux sept barrages proposés.

Ensuite, il y a "Udruženje za sport ekologiju i kulturu Lepenica" (l'Association pour le Sport, l'écologie et culture Lepenica) en Bosnie-Herzégovine, fondé en octobre 2019 avec l'objectif d'empêcher deux petits barrages sur la Lepenica. Il y a encore une dexième organisation soutenue en Bosnie-Herzégovine: Vijogor (trouvez-les sur facebook), s'opposant le projet d'hydroélectricité “Janjina 2” dans la commune de Cajnice
TOKA in Albania est une organisation plus établie, ayant lutté contre quatorze barrages proposés dans la vallée de Valbona depuis 2016. Ils seront soutenus par des équipements pour installer des jauges afin de surveiller les niveaux d'eau et des déversements dans la rivière

Des allocations seront aussi acordés à 5 groupes en Serbie:
"Sokobanjsko ekološko društvo" (Société écologique de Sokobanja), "Ecological Association Rzav", "Savez mesnih zajednica Stare planine" (Association des communes locales des montagnes de Stara), la communauté locale du village Topli Do et le projet de film documentaire "The Roar of the Tiger - Topli Do". Ces trois initiatives travaillent en collaboration étroite.
Finalement, on concourt à un court-métrage par deux jeunes réalisateurs: Kristof, étudiant en master de limnologie apliquée à la BOKU Vienna, Autriche et Jonas, en science environmentale à l'ETH Zurich, Suisse. Le film traitera la réintroduction du saumon atlantique dans le système fluvial du rhin en Allemagne.
On a hâte de faire beaucoup de pas, petits et grands, envers des rivières libres
Si vous voulez en savoir plus sur comment on fait nos choix, continuez à lire (anglais).

Projets 2019

Marañón Waterkeeper

maranon-waterkeeper-logo

Marañón Waterkeeper est une organisation géré sur le cadre communal, s'engagéant dans la protection du Marañón River, source hydrologique de l'Amazon. 20 barrages géants transformeraient les 900 km du Marañón en série des réservoirs stagnants, bloqueraient le passage de 23 espèces de poissons migratoirs et auraient un impact important sur l'amazon en aval. Marañón Waterkeeper crée des domaines de conservation afin de bloquer des barrages dans des zones critiques, également créant des campagnes d'éducation dans des communes locales, assistant aux activistes locaux pour un objectif commun: que la source le l'Amazon peut couler en liberté, pour toujours.

Balkanka Association

Balkanka

"Balkanka" Association est une organisation au but non-lucrativ en non-gouvernementale, enregistrée en Bulgarie pour des le bien commun, le 07 Aout 2013. Ses objectifs principaux sont la protection et conservation de la biodiversité de leurs rivières, avec un accent sur la conservation et restauration des populations de la truite indigène des Balkans en Bulgarie. La plupart de nos actions se focalise sur les sujets suivants: prévention de l'installation des nouveaux barrages, observations des barrages operationnels et déjà existants, amélioration de la jurisdiction dans le domaine de la gestion des écostystèmes fluviales aussi que son enforcement. En plus, on travalle sur des problèmes de pollution, gestion des transports des sédiments, extraction illégale de gravier, canalisation des rivières, enlèvement de la végétation rivéraine etc. On organise aussi des evenements éducatifs, des collectes d'ordures au bord des rivières et repeuplement des poissons. Notre association a guidé plusieures études scientifiques sur l'impacts des mini-barrages sur les écosystèmes fluviales. On a établi des relations avec toutes les autorités responsables de la gestion d'eaux. On les soutien constamment avec notre expertise et les résultats de nos suivis dans le terrain.

Donja Bukovica

donja_bukovica_logo

La protection de la Bukovica et la prévention de la construction des mini-barrages est l'objectif principal de l'ONG „Donja Bukovica“. L'installation de ces mini-barrages comme prévu mènerait à la destruction de l'écosystème de la rivière. La Bukovica est une des rivières les plus propres et claires des balkans, contenant une eau de la meilleure qualité et héberge des espèces endémiques et des espèces sténoderma. On s'oppose aux projets „Construction of a small hydro power plants „Bukovica 1“ and
„Bukovica 2“, on the Bukovica River, in the municipality of Savnik“. Nous en Monténégro, on croit que notre example en inspirera d'autres de protégér la nature contre les influences négatifs. On veut arrêter la construction de barrages et stations d'hydroéléctricité sur nos rivières.

The National Campaign to Protect the Bisri Valley

bisri_logo

Notre campagne vise à protéger la rivière Bisri et sa vallée d'un barrage immense fondé par la World Bank. Le barrage causera des dégâts importants à la rivière et son écosystème, détruisant 6 millions de mètres carrés en surfaces naturelles et agriculturelles, et 50 sites historiques avec ça. On veut, en plus, attirer l'attention sur les effets négatifs de ce barrage et promouvoir des solutions soutenables pour la gestion d'eau, évitant la destruction de la rivière Bisri.

Mission East to West

Anup Gurung est un kayakiste passioné et le fondateur et président du Nepal Kayak Club. Avec le NKC, il a organisé des evenements et entraînements avec l'objectif the stimuler les pagayers et pagayeuses népalais et promouvoir la communauté d'eaux vivex au Népal. Par l'evenement Express Series Championships a attiré l'attention sur des rivières menacées par l'hydroélectricité, par exemple Bhotekoshi, Marsyangdi et Modi Khola, avec le slogan “ viens naviguer avant que ça s'assèche”. Avec l'équipe “Mission East to West” il s'est alors mis à la découverte de tous les rivières majeures du Népal, pour explorer non seulement les paysages, mais aussi les communautés et cultures aux bords de cettes rivières. En présentant ces histoirs pas vidéo et photo, il espère de sensibiliser à la détresse sous laquelle se trouvent les rivières du Népal. Il est accompagné par trois kayakistes Népalais très forts - Hari Ale, Roshan Lama et Tarjan Gurung – qui font tous partie du Nepal Kayak Club, mais il y a aussi d'autres kayakistes nationaux et internationaux qui viennent accompagner des parties du voyage. Ils sont soutenus par Kripa Dongol, qui leur à aidé avec des évenements et la diffusion. Elle est une auteur et rechercheuse explorant les intersections entre environnement et développement au Népal et qui organise les logstiques pour ME2E, même les joignant pendant des parties de leur voyager afain de documenter leurs histoires.

Saalach Allianz

saalach_allianz_logo

The Saalach Allianz s'oppose à plusieurs projets dur la rivière Saalach. Couramment, un barrage est proposé à Unken, entre l'Allemagne et l'Autriche. Le projet n'à été présenté aux autorités qu'en Novembre 2018. A ce point du procédé d'autorisation, on a beaucoup d'options pour agir pour la protection de la Saalach et contre la construction du barrage. Free Rivers Fund soutiens les efforts de l'alliance Saalach contre le barrage à Unken.

Projets 2018

Marañón Waterkeeper

maranon-waterkeeper-logo

Marañón Waterkeeper est une organisation géré sur le cadre communal, s'engagéant dans la protection du Marañón River, source hydrologique de l'Amazon. 20 barrages géants transformeraient les 900 km du Marañón en série des réservoirs stagnants, bloqueraient le passage de 23 espèces de poissons migratoirs et auraient un impact important sur l'amazon en aval. Marañón Waterkeeper crée des domaines de conservation afin de bloquer des barrages dans des zones critiques, également créant des campagnes d'éducation dans des communes locales, assistant aux activistes locaux pour un objectif commun: que la source le l'Amazon peut couler en liberté, pour toujours.

Center for Environment

centar-za-zivotnu-sredinu-logo

Center for Environment (CfE) est une organisation à but non-lucratif, non-gouvernmental et non-partisan. Ces dernières années, notre travail est relié `la protection des rivières des projets d'hydroéléctricité, et jusqu'à présent, on a pu préserver les rivières Vrbas, Hrčavka et Sutjeska. Menant des campagnes contre des barrages en Bosnie-Herzégovine afin de proteger des rivières et leur biodiversité, en 2018 on se concentre sur des campagnes directes, le soutien et l'assistance juridique pour des organisations à la base et des activistes locaux, la conservation de la nautre, la promotion médiatique aussi que la popularization de nos rivières pour les sports aquatiques. Le projet de la protection de l'Ugar canyon s'associe à la promotion médiatique du canyon de l'Ugar et une sensibilisation croissante du public pour l'urgence de sa protection.

Balkan Rivers Tour

damhead-sticker-preview

L'idée pour Balkan Rivers Tour originait un soir, en prenant l'apéro, avec l'intention d'exposer au public mondial la frénésie d'hydroéléctricité combinée avec une vague de cupidité présents dans les balkans; En même temps Rok Rozman voulait relier les différents groupes d'activistes et faire voir que la conservation de la nature est tout sauf ennuyeuse ou résérvée à des specialistes. En six mois, l'idée à évolué à un projet solide, avec 1500 participants, 23 rivières en six pays et 18 nations participantes étant le plus grand projet de conservation de rivière en Europe. Ce qui est encore plus important c'est que ca popularité et notoriété s'aggrandit par une vérité simple: Sauver des rivières, c'est du rock n' roll et naviguer c'est mieux avec une intention.

Save Our Rivers

Save Our Rivers

Nos rivières libres sont parmi les dernières endroits non touchés dans tout le pays. Il représentent des refuges pour la faune dans des domaines dévéloppées ou elles passent même inaperçues à travers des parcs nationaux, mais maintenant il y a une vague de “développement” qui s'attaque à cettes rivières, avec des conséquens imprévisibles.

Après une campagne durant 5 années, les propositions pour les barrages sur le Conwy ont pu être arrêtés, les autorisations pour le planning et l'extraction de l'eau n'ont pas été accordées. Néanmoins, un grand nombre de rivières dans le royaume uni restest sous la menace par des dévéloppements irréversibles. ‘Save the Conwy’ s'est renommé “Save our rivers” et on est mainentant un organisme caritatif. On est là pour soutenir et encourager le contrôle des propositions de barrage par les communautés locales et tous qui aiment la vie dehors.

WET

WET logo

WET - Wildwasser Erhalten Tirol est détérminé de préserver les dernières rivières pas encore exploitées dans la région de Tyrol en Autriche et vise à améliorer l'état écologique des cours d'eau tyroliens.
WET critique l'expansion de l'hydroéléctricité en Tyrol et se met à éduquer la population touchée sur ces effets via des initiatives d'information et des projets de relations publiques. En plus, les membres de WET sont très actifs avec une campagne contre l'expansion du système de barrages de Sellrain-Silz et ont réussi des changements positifs. L'objectif final – l'arrêt de l'expansion sur Sellrain-Silz et la prévention d'une drainage des eaux de la vallée de Stubai - s'approche de plus en plus.

 

 

 

 

Projets 2017 – les projets fondateurs

Balkan Rivers Tour

L'idée pour Balkan Rivers Tour originait un soir, en prenant l'apéro, avec l'intention d'exposer au public mondial la frénésie d'hydroéléctricité combinée avec une vague de cupidité présents dans les balkans; En même temps Rok Rozman voulait relier les différents groupes d'activistes et faire voir que la conservation de la nature est tout sauf ennuyeuse ou résérvée à des specialistes. En six mois, l'idée à évolué à un projet solide, avec 1500 participants, 23 rivières en six pays et 18 nations participantes étant le plus grand projet de conservation de rivière en Europe. Ce qui est encore plus important c'est que ca popularité et notoriété s'aggrandit par une vérité simple: Sauver des rivières, c'est du rock n' roll et naviguer c'est mieux avec une intention.

damhead-sticker-preview

Save the Conwy

Save the Conwy est une ONG géré par des activistes basée dans le Snowdonia National Park. Ils ont fait campagne contre un barrage sur la section Fairy Glen d'Afon Conwy. Un barrage menaçant un site célèbre pour sa faune d'espèces menacées de forêt celtique pluviale et qui aurait bloquée la route de migration du saumon aussi que de la truite de mer, coupant le courant d'une des meilleures séctions d'eaux vives du royaume uni.
Travaillant main dans la main avec des ONG environmentales traditionelles et d'autres usagers des rivières, Save the Conwy a réussi de résister la proposition de ce barrage depuis 2013 et espère de protéger aussi le futur de cette rivière splendide pour un grand public.

savetheconwyv1

WET

WET - Wildwasser erhalten Tirol est détérminé de préserver les dernières rivières pas encore exploitées dans la région de Tyrol en Autriche et vise à améliorer l'état écologique des cours d'eau tyroliens.
WET critique l'expansion de l'hydroéléctricité en Tyrol et se met à éduquer la population touchée sur ces effets via des initiatives d'information et des projets de relations publiques. En plus, les membres de WET sont très actifs avec une campagne contre l'expansion du système de barrages de Sellrain-Silz et ont réussi des changements positifs. L'objectif final – l'arrêt de l'expansion sur Sellrain-Silz et la prévention d'une drainage des eaux de la vallée de Stubai - s'approche de plus en plus.

12010509_454713258034976_2993350668551650545_o